Skip to main content
Actualités

50 nationalités bientôt dispensées de visa en Iran ?

L’Iran envisage de supprimer les exigences de visa pour les voyageurs ressortissants de 50 pays, dans le but de bénéficier du rebond du tourisme mondial.

Selon l’agence de presse de la République islamique d’Iran (IRNA), les autorités touristiques du pays ont récemment formulé une proposition de suppression de l’obligation de visa pour les citoyens de 50 pays. La liste détaillée des 50 pays concernés par cette mesure n’a pas encore été divulguée, mais devrait comprendre des États de la région ainsi que ceux considérés comme des marchés touristiques en croissance pour la République islamique.

En ce moment, l’Iran applique déjà une dispense de visa aux ressortissants de certains pays, comme la Turquie, l’Arménie, Oman et la Syrie. L’Iran autorise également les touristes français à obtenir leur visa à l’arrivée dans le pays, mais il est recommandé de solliciter leur visa avant leur départ.

Il est important de noter que les voyages en Iran sont “formellement déconseillés” par la diplomatie française en raison de la situation sécuritaire instable.

En raison de manifestations et de rassemblements qui ont eu lieu depuis le décès de Mahsa Amini en septembre 2022, le gouvernement français conseille fortement à tous les voyageurs, citoyens français et binationaux y compris, de ne pas se rendre en Iran. Il est donc primordial de prendre en compte cette information lors de la planification de tout voyage en Iran, même si les exigences de visa sont supprimées pour les ressortissants de certains pays.

Le parallèle avec la Russie, qui avait lancé l’idée de relancer son tourisme en pleine crise internationale, peut s’envisager.