Actualités

Corée du sud : fin de la quarantaine pour les voyageurs internationaux non-vaccinés

À partir du 8 juin prochain, les voyageurs non-vaccinés seront dispensés de quarantaine.

Dans son communiqué de presse de vendredi 3 juin dernier, le Premier ministre Han Duck-soo a déclaré que la quarantaine obligatoire de 7 jours pour les voyageurs serait levée dès le 8 juin prochain.

La levée des restrictions liées à la pandémie et imposées sur les voyages aériens intervient alors que la demande pour les voyages à l’étranger augmente suite à la suppression des règles de distanciation sociale et au ralentissement de la propagation du Covid-19.

Malgré cette levée, les voyageurs internationaux devront subir un test Covid avant le départ, ainsi qu’un test PCR dans les 3 jours suivant leur arrivée en Corée du Sud. Des mesures de précaution sont donc préservées, malgré une volonté de retrouver une dynamique pré-pandémie. Ce certificat négatif sera à intégrer au système gouvernemental de pré-entrée Q-Code, qui devrait prochainement être révisé pour “plus de confort en ligne”, a expliqué le Premier ministre.

south korea

© Cait Ellis

Les restrictions aériennes actuellement appliquées à l’aéroport international d’Incheon seront également levées pour optimiser le fonctionnement des vols, les mesures en place ayant fortement impacté le secteur (disponibilité des billets, hausse des prix,…).

Quelles sont les modalités pour voyager en Corée du Sud ?

À ce jour, les ressortissants de 103 pays et territoires sont éligibles à l’obtention d’une autorisation électronique de voyage en Corée du Sud (K-ETA) pour un voyage touristique, d’affaires, médical ou encore pour assister à des évènement religieux et sportifs, dont la France.

Ainsi, avant de partir en Corée du Sud et étant exemptés de visa, les voyageurs français devront obligatoirement obtenir une K-ETA. Cet « e-Visa » est valable 2 ans, autorise plusieurs voyages et permet de séjourner dans le pays jusqu’à 90 jours.