Les acteurs du tourisme international doivent trouver des alternatives pour assurer au mieux la sécurité de leurs passagers. Le défi est de mettre en place des règles sanitaires afin de faire respecter les gestes barrières et de repérer les cas suspects.  

Le 14 août 2020, un avion de la compagnie Air India en provenance de l’Inde et à destination de Hong-Kong possédait 11 passagers infectés par le COVID-19. Pour faire face à ce problème, il faudra désormais passer un test PCR avant de quitter le territoire indien. 

Du côté du gouvernement Indien, la date de l’ouverture des frontières n’a pas été confirmée. Cependant, les futures conditions d’accueil des voyageurs semblent se mettre en place.

Les personnes arrivant en Inde devront observer une période de quarantaine de 14 jours basée sur l’auto-surveillance de son état de santé. Les passagers seront contrôlés grâce au contrôle thermique. 

Un formulaire d’auto-déclaration en double exemplaire devra être rempli par le voyageur, celui-ci devra attester sur l’honneur de son état de santé. Un exemplaire sera remis aux agents de la santé et de l’immigration présents aux points d’entrée aériens/maritimes et terrestres.

 

Photo by Alin Andersen on Unsplash