Skip to main content
Actualités

La Corée du Sud autorise à nouveau les touristes à visiter le pays sans quarantaine

Par 20 avril 2022avril 26th, 2022Sans commentaires

À l’instar de plusieurs autres pays à travers le monde, la Corée du Sud a aussi entamé l’assouplissement de ses mesures de prévention contre la covid-19. En effet, après une longue période de restriction des entrées dans le pays, le gouvernement coréen a autorisé l’arrivée des touristes sur son territoire. Cela est désormais possible sans nécessité de passer par l’étape de la quarantaine. Toutefois, cette entrée sans séjour en isolement est subordonnée à plusieurs conditions et cela porte à croire que ladite autorisation des voyages vers le pays demeure fragile.

La Corée du Sud autorise les touristes à rallier le pays sans quarantaine

La Corée du Sud accepte à présent l’arrivée des voyageurs, en provenance d’autres pays, à condition que ces derniers soient entièrement vaccinés. Peu importe le pays duquel ils sont originaires, les touristes peuvent fouler le sol coréen sans passer par l’étape de l’isolement. Cette décision intervient à un moment où le pays a enclenché une vague de mesure d’assouplissement des restrictions liées au coronavirus. En dehors de la vaccination, ces touristes doivent enregistrer leur statut vaccinal, ceci étant la seule condition pour passer l’aéroport. Même si la quarantaine n’est plus une obligation désormais, le test de coronavirus négatif avant l’entrée sur le territoire est toujours d’actualité.

Les aéroports du pays se mettent déjà au pas pour l’observation de cette nouvelle mesure gouvernementale. Déjà, l’aéroport international d’Incheon prévoit d’accueillir près de 20 000 passagers dans son enceinte pour la première fois depuis près de deux ans. Il faut rappeler que ce dernier constitue la principale porte d’entrée de Séoul et du reste de la Corée du Sud. Avant le Covid 19, le trafic quotidien sur cet aéroport célèbre était en moyenne de 200 000 usagers. Ce chiffre avait entre-temps chuté à 3 000 suite aux restrictions liées à la pandémie. Le vendredi matin, les installations de quarantaine pour les voyageurs internationaux et la gare routière désignée pour leur passage ont déjà été démolies. Désormais, les touristes sont autorisés à prendre les transports en commun réguliers avec les autres voyageurs.

Un assouplissement de restriction sanitaire encore fragile

Bien que la décision de la levée de restrictions sanitaires liées à la quarantaine paraisse salutaire pour les voyageurs, cette décision n’augure pas encore une certaine stabilité. En effet, le gouvernement sud-coréen a déclaré que la mesure de quarantaine pourrait être rétablie si la situation du coronavirus dans le pays venait à évoluer. Les autorités sanitaires continueront de surveiller les risques de virus de chaque pays. En cas d’émergence d’une nouvelle variante, elles réguleront les exemptions de quarantaine par pays de façon flexible.

Il faut reconnaître que les différentes mesures restrictives imposées par le pays depuis mars 2020 ont grandement contribué à freiner la propagation du coronavirus. Même si les mesures ont été fortement critiquées par les citoyens, elles ont quand même contribué au succès du pays dans la riposte face au virus. De plus, bien que les demandes de voyages aient augmenté après la dérogation pour la quarantaine, il est fort probable que les voyages internationaux ne reprennent pas immédiatement. Les risques de coronavirus demeurent et la flambée des prix du carburant ne rassurent pas les dirigeants du pays à rouvrir complètement les vols internationaux.