Actualités

Le Royaume-Uni s’inspire des Etats-Unis en imposant une ETA pour les citoyens souhaitant se rendre en Irlande du nord

Par 17 décembre 2021Sans commentaires

Dès 2025, les citoyens de l’UE et les autres ressortissants non irlandais et non britanniques qui souhaiteront traverser la frontière entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord devront obtenir une ETA (autorisation de voyage électronique) en lien avec les nouvelles règles proposées par le gouvernement britannique.

Ces nouvelles règles entrent dans le cadre du nouveau projet de loi sur la nationalité et les frontières de l’immigration post-Brexit.

À ce jour, cette volonté du gouvernement britannique est vue comme un « durcissement » de la frontière et est plutôt mal accueillie par les citoyens. Effectivement dénoncé comme « impraticable » à la frontière irlandaise, les milliers de personnes faisant la navette

dans les deux sens pour les écoles, le travail et les achats sont en effet sceptiques sur la mise en place de ce document.

Pour rassurer les citoyens, le Ministre de l’Immigration Kevin Foster a déclaré que l’ETA serait une simple autorisation, obtenue en ligne, et qu’à l’instar du système électronique américain d’autorisation de voyage (ESTA), elle durerait plusieurs années. Par ailleurs, le Royaume-Uni ne vérifiera pas les documents à la frontière. On souhaite simplement créer un processus simple et rapide impactant le moins possible la vie quotidienne des citoyens.

Affaire à suivre !