Depuis lundi 12 octobre, les frontières du Cap-Vert sont de nouveau ouvertes. La reprise des vols internationaux se fera donc petit à petit dans l’archipel, a confirmé le ministre du Tourisme et des Transports, Carlos Santos.
Le trafic aérien et maritime commercial de passagers à destination et provenance du Cap-Vert est donc opérationnel.

Un résultat négatif du test PCR sera demandé avant l’embarquement. Le pays renforce les moyens de filtrage du virus sur les principales îles. Les centres de traitement dédiés de Sal et Boa Vista ont reçu une certification internationale à cet effet.

Pour rappel, le tourisme représente environ 25% du PIB cap-verdien et garantit un nombre considérable d’emplois. Le ministre du tourisme souhaite cependant que l’arrivée des touristes soit progressive.

Cette réouverture était attendue puisqu’elle devait initialement se faire en juillet puis reportée en août.

Photo by Rodolphe HERAUD on Unsplash