Actualités

L’Inde suspend les visas touristiques pour les ressortissants chinois

Par 11 mai 2022mai 18th, 2022Sans commentaires

Les ressortissants chinois résidents en Inde auront de sérieux problèmes avec les autorités de l’immigration de l’Inde dans les prochains jours. L’Inde a décidé il y a peu, d’invalider les visas touristiques délivrés aux ressortissants chinois souhaitant visiter le pays. Vous trouverez ci-dessous, toutes les informations sur les raisons ayant entraîné la prise d'une telle décision.

Contexte et répercussions de la décision

Depuis le mois d’avril, les visas touristiques des ressortissants chinois vivants en Inde seront invalidés. C’est l’essentiel à retenir de la communication de L’IATA à l’endroit de ces transporteurs membres le 20 avril dernier. Il s'agit d’une note circulaire dans laquelle l’Association du transport aérien international a déclaré que : «Les visas touristiques délivrés aux ressortissants de la Chine ne sont plus valides».

En effet, depuis début 2020, près de 22 000 étudiants indiens vivant en chine sont privés de suivre les cours physiques dans certaines universités du pays. Malgré les nombreuses démarches entreprises par les services étrangers de l’inde, la Chine n’a pas démordu sur son refus de laisser entrer ces étudiants en salle de cours. Ce refus du gouvernement chinois envers les étudiants indiens entre dans le cadre des mesures prises pour freiner l’évolution de la pandémie de COVID-19.

Toutefois, l’Inde a autorisé certains groupes de passager à entrer sur son territoire. Il s’agit d'une part des ressortissants du Bhoutan, de l’Inde, des Maldives et du Népal y compris les passagers détenteurs d’un permis de séjour en Inde. Aussi, les passagers possédant un visa classique ou électronique délivré par l’Inde peuvent aussi rentrer dans le pays.

Les voyageurs détenteurs d’une carte ou d’un livret attestant qu’ils sont des citoyens indiens d’outre-mer sont aussi autorisés à voyager sur l’Inde. De plus, le gouvernement indien autorise également les passagers titulaires d’un passeport diplomatique à entrer sur le sol indien. L’Association du transport aérien international a aussi invalidé les visas touristiques d’une validité de 10 ans.

Les actions entreprises par l’Inde

Au mois de mars, le gouvernement indien a demandé à la Chine de mener une démarche sympathique à l’endroit des étudiants étrangers. Et pour cause, la mise en œuvre des restrictions strictes pénalise le cursus universitaire de plusieurs étudiants indiens. À en croire le porte-parole de l’AEM Arindam Bagchi, la Chine étudiait la question pour permettre aux étudiants étrangers de revenir dur son territoire.

Cependant, la partie chinoise n’a jamais donné une réponse favorable ou pas au retour des étudiants indiens en cours. De son côté, l’Inde dit vouloir continuer à exhorter la Chine à adopter une position plus souple à l’endroit des étudiants. L'Inde voudrait également que le gouvernement chinois prenne des mesures pour faciliter le retour en Chine des étudiants indiens afin qu’ils puissent poursuivre leurs études.

Le porte-parole de l’AEM a tout de même précisé que le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi et le ministre des Affaires étrangères indien S Jaishankar ont déjà abordé la question à Douchanbé lors d’une réunion en septembre 2021. Le gouvernement indien affirme rester toujours ouvert à toutes les négociations afin de trouver une bonne alternative à cette crise diplomatique.

Cette situation vient s'ajouter aux différents points contentieux existants entre ces deux nations asiatiques émergentes.