Actualités

Mongolie : l’e-Visa désormais disponible

Même si une quarantaine obligatoire de 14 jours complique le séjour, le gouvernement mongol a lancé son site internet de demande d’e-Visa, énorme changement dans la politique touristique du pays. 36 pays dont les membres de l’UE, l’Australie, la Chine, le Royaume-Uni, la Suisse ou la Corée du Sud peuvent demander ce document 100% en ligne.

Le tarif est de 51$ pour un séjour de moins de 30 jours ou 25$ pour un transit. Les visas dans le passeport, valides plus longtemps, sont toujours d’actualité, pour un prix légèrement inférieur. Nul doute que l’e-Visa prendra bientôt le pas sur l’ancienne démarche. Le 15 octobre, la Mongolie devrait encore simplifier son processus d’entrée, à moins que l’explosion des cas actuelle ne décale encore un peu les décisions du gouvernement.

L’e-Visa est encore la preuve que c’est une solution pour créer le tourisme de demain. Prochainement, Visamundi vous proposera cette destination pour simplifier votre entrée dans le pays, alors que le site officiel présenté ici n’est disponible qu’en anglais avec un contenu relativement succinct et aucune aide réelle de la part des autorités dans l’établissement du document. Vous aurez alors accès aux steppes mongoles et aux séjours dans les yourtes mythiques des contrées isolées de ce pays coincé entre la Chine et la Russie dont il essaie de se dissocier par tous les moyens. Le « pays du ciel bleu » est une nation démocratique qui veut surfer sur la vague de l’éco-responsabilité.

Pour développer son tourisme et donc son économie, la Mongolie parie sur des partenariats stratégiques. La Corée du Sud est un des derniers a avoir rejoint la liste. Signe de l’approche écologique – de contexte avec le Covid – le président mongol U.Khurelsukh a annoncé dédier 1% du PIB du pays à la plantation d’arbres dans le pays. Objectif : un milliard d’arbres en 10 ans, dans le cadre du programme “Vision 2050“.