Skip to main content
Actualités

Le télétravail donne des couleurs au marché américain

La pandémie de coronavirus a déclenché une transition vers le travail à distance. Cette situation a en effet remodelé le marché américain. Pour comprendre ce changement, des universitaires et des chercheurs ont collecté des données pour étudier la situation de l’autre côté de l’Atlantique.

Les statistiques du marché américain du télétravail

À travers l’étude de ces universitaires de Stanford, les experts ont constaté que le télétravail avait fortement diminué depuis le pic de l’arrêt de la pandémie en 2020. Et ce, lorsque près des deux tiers des emplois étaient effectués à distance. Néanmoins, il s’est stabilisé à un niveau très élevé. Selon ces experts, en 2021 et 2022, environ un tiers des emplois ont été effectués à distance aux États-Unis.

Par ailleurs, ces universitaires ont appuyé cette observation et ont affirmé que la plupart des travailleurs à distance sont passés à des horaires hybrides. De plus, un sondage de Gallup Post a révélé que 29 % des télétravailleurs ont exercé à temps plein en juin, contre 39 % en février. Aussi, la part des horaires mixtes a augmenté d’un montant comparable.

Télétravail face aux industries du savoir

La vague du travail à distance a aussi ébranlé les industries dites du savoir. Au sein de ces industries, certaines catégories de travail sont plus susceptibles d’être effectuées à distance. Les experts ont par ailleurs constaté que les taux les plus élevés apparaissent dans les domaines suivants :

  • Technologie et Communications ;
  • Services professionnels et finances ;
  • Assurances.

Ces données ont été collectées auprès de plus de 200 000 entreprises utilisant le fournisseur de paie et d’avantages sociaux Gusto. Les experts ont prouvé à travers ces données que le travail à distance se développe à tous les niveaux.

La véritable révolution du télétravail

Les chercheurs ont démontré que la véritable révolution à distance se produit dans des entreprises de construction. Ce type d’entreprises n’avait jamais envisagé un modèle hybride ou distant pour ses employés de back-office.

Lorsque la pandémie a frappé, ces entreprises se sont adaptées en abandonnant le flux de travail fastidieux. Elles font désormais recours à des fournisseurs de Cloud simplifiés. Leurs gestionnaires ont appris à gérer les horaires de leur personnel afin de conserver la majorité de leur effectif.

L’évolution du télétravail par zone géographique

Les chercheurs ont également identifié les régions où les taux de travail à distance sont les plus élevés. Il s’agit de Manhattan, du District de Columbia et de San Francisco. Il y a aussi la majeure partie de la banlieue de la Virginie du Nord. Cela comprend les comtés d’Arlington, de Falls Church, d’Alexandrie et de Loudoun ainsi que les comtés de Fairfax. Le Centre Scientifique Fédéral du comté de Los Alamos, au Nouveau-Mexique, est également inclus. Il y a aussi, une riche enclave au bord d’un lac dans le comté de Forsyth, en Géorgie, au nord-est d’Atlanta.

Par ailleurs, selon les estimations du Census Bureau, le télétravail favorise le déménagement de la population vers les zones rurales. Par exemple, Manhattan et San Francisco ont perdu entre 2020 et 2021, plus de 10 000 habitants. La population en âge de travailler a également chuté de près de 10 % dans chaque comté.