Skip to main content
Actualités

Taiwan pourrait rouvrir aux voyageurs en octobre

Le Centre Central de Commandement des Épidémies (CECC) souhaite assouplir les mesures de prévention des maladies et réouvrir les frontières. Les changements vont se faire de façon progressive. L’office du tourisme va lever les interdictions de voyage pour permettre aux habitants de Taïwan de reprendre une vie normale après le covid !

Les frontières de Taïwan vont rouvrir après la prochaine vague du COVID-19

Le Centre Central de Commandement des Épidémies a l’intention d’accélérer les plans de réouverture complète des frontières de Taïwan. L’opération se fera une fois que la prochaine vague de COVID-19 se sera calmée, en octobre au plus tôt.

La Présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) a déclaré à l’exposition touristique de Taïwan / Taipei qu’elle avait demandé au Yuan exécutif d’établir un calendrier et un projet de mesures pour la réouverture des frontières du pays au tourisme. Les taux d’infection dans les pays voisins ont fait que l’ouverture des frontières a été repoussée, selon le Premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌).

Quant au vice-ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Victor Wang (王必勝), il a déclaré lors d’une conférence de presse que le centre doit trouver un équilibre entre le contrôle de la pandémie, le tourisme et l’économie.

Le CECC estime que les taux d’infection de la sous-variante Omicron BA.5 du SRAS-CoV-2 pourraient atteindre un pic vers la fin du mois prochain ou au début du mois d’octobre. Il va ajouter que les infections dans le nord de Taïwan sont en augmentation. Toutefois, les changements doivent être progressifs, par exemple en supprimant la politique “une personne, une chambre” a déclaré Wang.

Selon lui, la possibilité d’autoriser l’entrée des groupes de touristes et de raccourcir la quarantaine sera mise en œuvre par étapes. Il ajoute que le CECC a reçu le projet de directives du Bureau du tourisme pour les agences de voyages gérant les voyages de groupe.

Entre-temps, le ministère de l’Éducation et les gouvernements locaux se sont mis d’accord sur les mesures à prendre en cas de pandémie dans les écoles, a déclaré le CECC. Pendant les quatre premières semaines, si une personne dans une classe est diagnostiquée avec le COVID-19, la classe entière doit être annulée ou doit étudier à distance pendant trois jours, a-t-il précisé. Il ajoute que les élèves seront soumis à des tests de dépistage rapide si un cas est détecté dans leur école.

Par ailleurs, le CECC a annoncé que les vaccinations des jeunes enfants commenceraient samedi prochain.

La relance de l’industrie touristique

Le bureau du tourisme a stipulé des directives de prévention de la maladie pour les circuits entrants et sortants. Il a également organisé des sessions de formation pour les guides touristiques. Le programme de subvention du tourisme intérieur est un “exercice d’échauffement” pour les opérateurs afin de les préparer à accueillir des voyageurs étrangers, a déclaré Wang.

Le directeur général du Bureau du tourisme, Chang Shi-chung (張錫聰), a déclaré que le Bureau devait encore finaliser le projet de proposition de levée de l’interdiction des voyages. Il s’agit des voyages faits à l’extérieur du pays ainsi qu’à l’intérieur. Le bureau va proposer deux options, a-t-il dit. Il s’agit de permettre aux voyageurs internationaux de visiter le pays avant d’autoriser les touristes taïwanais à voyager à l’étranger, ou de lever les interdictions sur les touristes sortants et entrants simultanément.