Thaïlande 🇹🇭

Certificate of Entry (COE)

Détails à jour au 28 septembre 2021

Commencer la demande
Voir les restrictions à jour

La Thaïlande séduit plus d’un par ses temples impressionnants et ses belles plages de rêve (Hua Hin, Phuket, Pattaya) ou l’arrière-pays (Chiang Mai, Chiang Rai). Toutefois, avant de s’envoler pour ce pays, il faut suivre certaines procédures surtout en cette période de crise sanitaire. Quel que soit votre motif de voyage, vous devez disposer d’un document connu sous le qualificatif de « COE » (Certificate of Entry). Zoom sur ce document indispensable pour votre périple en Thaïlande.

Certificate of Entry (COE) : de quoi s’agit-il ?

Le COE figure parmi les alternatives mises en place pour faciliter les entrées et sorties en Thaïlande depuis le début de la crise de Covid-19. Il s’agit d’une autorisation officielle octroyée soit par le consulat ou l’ambassade de Thaïlande à toute personne désirant pénétrer sur le territoire. Ces dispositions sont entrées en vigueur depuis le 1er novembre 2020.

Les personnes éligibles au COE

Toutes les personnes entrant en Thaïlande doivent fournir ce COE, qu’elles soient thaïlandaises ou non, qu’elles aient un visa ou qu’elles bénéficient de l’exonération de visa de 45 jours, même si elles possèdent un “re-entry” valide. Pour les séjours de plus de 45 jours, la possession d’un visa avant le départ est demandée.

Le COE est émis pour la durée de votre séjour uniquement, et ne peut être utilisé qu’une seule fois.

Les contraintes sanitaires en Thaïlande

Ces documents vous seront demandés à l’embarquement ou à l’arrivée en Thaïlande.

  • La quarantaine exigée

    Une période d’isolement de 14 jours est obligatoire à votre entrée en Thaïlande. Cette mesure est prise pour limiter le plus possible les risques de contamination de Covid-19.

    Le gouvernement a dressé une liste des hôtels accrédités pour accueillir les voyageurs pour leur quarantaine. Il s’agit des Alternatives State/Local Quarantaine (ASQ/ALQ). Les frais inhérents à ce confinement sont à la charge du voyageur. Vous devrez en réserver un et en fournir la preuve.

    Depuis juillet, la Thaïlande se sert de Phuket et Surat Thani (Ko Samui, Ko Phangan et Ko Tao) comme lieu d’expérimentation. Les voyageurs vaccinés complètement depuis plus de 14 jours peuvent y entrer sans quarantaine. Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas concernés et les mineurs de plus de 12 ans auront un test antigénique à l’arrivée. Les 3 tests PCR restent indispensables et sont à réserver auprès de l’hôtel. La réservation d’une quarantaine de 14 nuits minimum reste obligatoire, en cas de symptômes à l’arrivée.

    Depuis le 16 août, le programme “Phuket Sandbox 7+7 Extension” permet aux voyageurs internationaux éligibles de réduire le séjour obligatoire à Phuket de 14 à 7 jours, après quoi ils peuvent passer 7 nuits supplémentaires dans la province de Krabi (Koh Phi Phi, Koh Ngai ou Railay), Phang-Nga (Khao Lak ou Koh Yao) ou Surat Thani (Samui Plus – Koh Samui, Koh Phangan ou Koh Tao).

  • Un vol agréé

    Une autre condition pour arriver en Thaïlande : la réservation d’un vol autorisé par le gouvernement thaïlandais. Les vols commerciaux étant interdits, seule une poignée de vols semi-commerciaux vous sont accessibles (voir la liste officielle). Il s’agit des vols d’Austrian, Emirates, KLM, Cathay, Lufthansa, EVA, Qatar Airways, Swiss, Thaï Airways, Singapore Airlines ou encore d’Etihad.
    Pour bénéficier des exemptions de quarantaine à l’arrivée via les programmes sandbox, le vol doit y être direct.

  • Un résultat de dépistage Covid-19 RT-PCR + certificat médical

    Le test négatif doit avoir été effectué moins de 72 heures avant le vol pour la Thaïlande. Un certificat médical, rédigé en anglais, doit être joint. Il doit comporter le cachet du médecin et attester de votre non-contamination actuelle. Ce document n’est pas demandé pour déposer une demande de Certificate of Entry.

  • L’assurance spéciale obligatoire

    D’un montant de couverture de 100 000 USD minimum, elle est obligatoire et conditionne également l’accord d’un COE pour les séjours suivants :
    – 1 an : entrée avec un visa ou une re-entry de type OA
    – 6 mois : entrée avec un visa ou un re-entry de type 0 de 50 ans,
    – 3 mois : entrée avec une re-entry ou un visa famille, tourisme, affaire et les séjours sans visa inférieur à 45 jours.

    C’est une couverture d’assurance spéciale traitement Covid-19 qui doit être rédigée en anglais, valable au moins 3 mois dès votre arrivée en Thaïlande.

    L’assureur préféré des voyageurs, Chapka Assurances, propose une assurance adaptée.
    Pour bénéficier d’une remise de 5%, cliquez-ici.
  • L’application mobile du gouvernement

    La Thaïlande impose l’installation et l’inscription sur l’application mobile ThailandPlus des smartphones de tous les voyageurs. Elle intègre votre numéro de COE. À télécharger sur Apple iOS ou Android

Comment effectuer sa demande de COE ?

Les démarches annexes ainsi que la procédure d’obtention du Certificat d’Entrée en général sont assez fastidieuses et englobent un grand nombre d’étapes à suivre minutieusement. D’abord, la pré-approbation où vous devez rassembler tous les documents nécessaires, pour les convertir en fichiers électroniques et dans le bon format.

Il faudra soumettre l’ensemble des documents aux autorités thaïlandaises et attendre qu’ils vérifient si les critères et désidératas sont respectés. S’ensuivra un rejet pour non-conformité ou un accord de poursuite des démarches. L’étude de cette première requête prend au plus 3 jours et vous pouvez vérifier le statut de votre demande en ligne.

Étape 1️⃣

Le voyageur effectue une demande de COE en ligne

Étape 2️⃣

Le voyageur réserve ses billets d’avion et l’hôtel de quarantaine ASQ/ALQ dans les 15 jours (si quarantaine applicable), puis fourni les informations complémentaires (assurance, etc)

Étape 3️⃣

La Thaïlande émet le COE dans les 3 jours après l’étape 2. En cas d’accord, le voyageur peut partir en Thaïlande.

Les documents nécessaires à la demande de COE

Pour effectuer votre demande de COE, plusieurs documents sont nécessaires au processus. Il faudra commencer en remplissant un formulaire de déclaration disponible à l’ambassade ou mieux, sur internet. Attention, le résultat RT-PCR Covid-19 négatif n’est pas à fournir lors de la demande de COE mais au moment de l’embarquement.

Passeport

Copie numérique du passeport utilisé par le voyageur, à la page d’identité

Billets d'avion

Copie des billets d’avion aller-retour si séjour de moins de 45 jours. Seulement aller dans les autres cas.

Assurance

Copie en anglais de la police d’assurance. Minimum 100 000 USD et traitement Covid-19.

Visa (facultatif)

Copie du visa valide, ou du re-entry permit valide si séjour sans exemption de visa (+45 jours par exemple)

Hôtel ASQ

Preuve de réservation de séjour en hôtel désigné pour la quarantaine (si applicable) + 3 tests PCR

⚠️ Vous devez effectuer la demande de certificat d’entrée 10 jours minimum avant la date prévue pour votre départ. Par ailleurs, cette autorisation n’est prévue que pour une seule entrée en Thaïlande et sera valide dans les limites de la durée de votre séjour. Dans le cas d’un report de voyage de plus de 72h à l’initiative du voyageur, de changement dans l’une ou l’autre des données, vous êtes obligé de refaire une demande COE.

Je commence ma demande COE

➡ Tarif de 89 € par voyageur

Décryptage d’un Certificate of Entry

Il s’agit d’un document d’une page qui présente en haut au premier plan l’emblème de la Thaïlande. Juste en dessous, vous pouvez lire en lettre capitale soulignée, Certificate of Entry.

Le document indique les dates de la demande, du départ et d’arrivée sur le sol thaïlandais ainsi que le point de départ et le numéro de votre vol. Les étapes et le processus par rapport à la prévention contre la pandémie, les formules d’usages, les signatures et cachets officiels y sont également spécifiés.

Le cachet provient toujours de l’ambassade thaïlandaise la plus proche, où votre dossier a été déposé.